Photo Days


baudoin lebon

→ y aller


9/11/2021 – 20/11/2021
10/11 de 18h à 21h    vernissage en présence des artistes


Isabelle BLANC / Juliette-Andréa ELIE / Dorian FRANÇOIS / Mickaël MARCHAND

matérialité photographique



En marge de cette 24e édition de Paris Photo, baudoin lebon a choisi de mettre en lumière 4 artistes proposant chacun une approche de la photographie repoussant le concept de l’image au-delà du support physique et s'inscrivant dans une démarche de monstration créative.

Leurs oeuvres constituent ainsi une réflexion sur la fonction et sur la matérialité de l'image, en tant qu'objet palpable et médium vecteur de messages. Chacun aura à coeur d'intégrer l’observateur au centre du projet photographique en l'impliquant physiquement et/ou émotionnellement.

Isabelle Blanc souligne la porosité de la frontière entre cinéma et photographie. Son installation rappelant le séquençage cinématographique amène le spectateur à remonter le film inquiétant d'une nuit peuplée de monstres masqués.
À travers ses photographies-objets poétiques et éthérées, Juliette-Andréa Elie sensibilise sur le climat et le danger que l'homme représente pour son environnement.
Dans Trois mille sept cent dix-huit, Dorian François effectue une longue marche depuis le littoral de l’île de Tenerife jusqu’au sommet de son volcan. À mesure que le paysage se découvre dans les photographies, un dialogue intérieur s’installe,  il livre des textes qui retracent et questionnent sa construction du rapport au corps et à la sexualité.
Enfin, plus le propos de la recherche esthétique du land art de Mickaël Marchand s'épure, plus les compositions qu'il capture deviennent complexes et surprenantes, jouant d'un équilibre au bord de l'effondrement.





baudoin lebon