Photo Days

 

Hôtel La Louisiane

→ y aller


20/10/2021 – 14/11/2021

Nicolas COMMENT

Hôtel des infidèles



Nous sommes heureux de vous inviter à la prochaine exposition « Hôtel des Infidèles » à partir du 20 octobre à l’Hôtel la Louisiane, au 60 rue de Seine, en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés.

L’Histoire de La Louisiane pourrait se résumer en quelques mots mais il faudrait qu’ils soient d’une densité indubitable. Forts et pleins comme les pierres qui depuis plusieurs siècles s’empilent, comme les murs bruyants des voix de tous ceux qui y ont résidé, au 60 rue de Seine, dans ce quartier ardent de liberté(s) : Saint-Germain-des-Prés.
Souvent comparé au Chelsea Hotel de New York, l’Hôtel La Louisiane a toujours accueilli de nombreux passionnés et créateurs, artistes et penseurs, encore jeunes et absents sur les scènes de L’Olympia et sur les tapis rouges. Ils s’éprenaient de Paris, de libertés, d’étendus bitumés, d’horizon au vitriole, s’éloignaient des routines, prenaient le risque de s’égarer, faisaient le choix d’une vie modeste et à la marge, par choix... ou par esprit d’opposition.
Parmi eux, Rimbaud, Verlaine, Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, Albertine Sarrazin, Juliette Gréco, Annabel Buffet, Anne-Marie Cazalis, Boris Vian, Michel Leiris, Miles Davis, Bud Powell, Jim Morrison, Syd Barrett, Barbet Schroeder, Quentin Tarantino et… Etienne Daho. Quand à 17 ans, des rêves pleins les poches, Etienne Daho quitte Rennes pour vivre ses désirs de jeune artiste (« on n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans » écrivait Rimbaud ), il passe une nuit de douce révolte dans la chambre 10 de l’Hôtel La Louisiane à l’angle de la rue de Seine et la rue de Buci. Cette nuit-là, il a trouvé son refuge avec quelques bons copains et s’est offert une parenthèse, entre divagations divertissantes et bouffés d’oxygène et de rires.

En 2017, quelques décennies ont déjà passé quand Etienne Daho chante « Hôtel des Infidèles » (album Blitz), un texte inspiré de ces belles heures où les douze jeunes amis ont espéré l’avenir et l’amour, par le corps.
Il y a quelques semaines, Etienne Daho est revenu sur les lieux de ses joyeuses résistances marginales… Ce jour-là, Nicolas Comment, artiste et photographe a capturé l’artiste, le jeune chanteur rennais devenu « l’empereur de la Pop » en France. Les images de Nicolas Comment racontent ce retour à La Louisiane. Entre ses murs, dans ses longs couloirs dédales, ses chambres à nu, sur les marches de son escalier à la rampe ancienne… Les images semblent constater humblement le chemin parcouru, comme un clin d’œil à l’homme qu’il a été et qu’il demeure.




dès le 9/11/2021

Karen Paulina BISWELL / AICANON

Chambre 21


Pour la première fois, la collaboration entre les deux artistes AICANON et Karen Paulina Biswell est présentée dans le cadre d'une exposition in-situ dans le légendaire Hôtel La Louisiane, situé au cœur de Saint Germain des Prés.

Début juin, après la levée du confinement à Paris, elles ont loué une chambre dans un hôtel désuet de la Promenade des Anglais. Elles ont en quelque sorte « prolongé » le confinement et l'isolement pour deux séances photographiques intensives et expérimentales. L’un est photographe, l'autre le devient. Les motifs sélectionnés de cette série intitulée "Villa Eden" célèbrent la féminité et leurs identités sexuées dans le jeu de l’intime et du mystère. Et ce avec une légèreté ludique. Elles s'inscrivent dans la continuité des œuvres artistiques, dans lesquelles le thème de la féminité et divers aspects du désir, de l'interdit, de la nature et de la sexualité féminine sont explorés par elles-mêmes. Le projet signale également le pouvoir de l’acte photographique, avec l'appareil photo comme un outil d’attribution et de disposition. Ici, cependant, cette dynamique est constamment brisée par le jeu humoristique des protagonistes, qui ont brièvement créé leur propre paradis.


Hôtel La Louisiane

hotel-lalouisiane.com

facebook
@HotelLaLouisiane

réservation 01 44 32 32 17
charlotte@hotellalouisiane.com

60 rue de Seine – Paris 6e
tous les jours 11h-18h