Photo Days


Galerie Pixi 

→ y aller


3/11/2021 – 30/11/2021
3/11 dès 15h    vernissage en présence de l'artiste

Elizabeth LENNARD

Femmes de Pierre & Hommes-objets



Un homme aux traits frappants est entré dans le studio de sculpture du San Francisco Art Institute ou j’étais étudiante. Sa veste de velours noir se détachait des plâtres, tout comme son élégance singulière, dans le San Francisco des années 70. Il se nommait Gérard Dupont, avait été étudiant de Michel Foucault à Paris, et nous sommes devenus amis. Il avait envie de poser comme une sculpture et c’est comme ça, qu’en Californie, j’ai commencé une série d’œuvres photographiques sur les hommes et femmes en poses « mythologiques », rappelant des sculptures. Gérard dans une niche, Jean-Pierre comme Bacchus. Sur un tirage noir et blanc d’une statue d’Hari Krishna, j’avais commencé à appliquer la couleur.
En France, les statues étaient les modèles les plus accessibles : au coin des rues, dans les jardins publics. Certaines, personnages historiques, d'autres mythologiques, ou simplement modèles d'artistes. Parfois, je photographiais des amis déguisés en sculptures.
En 2002, la statue virile de l’artiste, Rosa Bonheur, qui surplombe le jardin botanique de Bordeaux était mon modèle. En 2019, pour « Public Art / Public Memory : Who is Missing ? * », à la Kranzberg Arts Center à St. Louis, Missouri, 3 photographes « exploraient le rôle de l'art public dans l'incarnation de la mémoire collectif, des statues officielles de femmes dans leurs villes respectives : St. Louis, New York, Paris. » Je suis repartie à la recherche de statues de personnalités historiques féminines dans Paris. Je connaissais bien certaines, comme la charmante George Sand ou les reines et poétesses du jardin du Luxembourg. La comtesse de Ségur était cachée dans une prolifération de feuilles.

– Elizabeth Lennard

* Organisée par Jasmin Aber, RA-MA | Rick Bell, FAIA | Maeve Elder, MA





Galerie Pixi · Marie-Victoire Poliakoff
03/11 de 15h à 21h  vernissage en présence de l’artiste