Photo Days
carte        lieux       artistes       agenda       visites        partenaires      presse      à propos


Galerie Argentic

→ y aller


28/11/2020 – 30/1/2021

Roger SCHALL

Une vie de photographe



Les années 30 sont une période charnière pour la photographie qui passe du stade de simple document pour accéder à celui de création artistique avec notamment le courant de la Nouvelle Photographie. Les photographes expérimentent d’autres angles de prise de vue, des effets de raccourci, de perspectives insolites et introduisent un nouveau rapport au sujet. Tout ceci est rendu possible par les progrès de la technique et l’apparition en 1925 du Leica et son format 24 x 36 mm, puis, en 1929 du Rolleiflex avec ses grands négatifs carrés de 6 x 6 cm. Ces appareils, tout de suite adoptés par Roger Schall, obligent le photographe à marquer l’arrêt et à élaborer son cadrage par le viseur ou le dépoli à hauteur d’estomac. Il n’y a pas de face-à-face direct avec le sujet, l’image est construite plutôt que prélevée. Roger s’inscrit dans ce mouvement lorsqu’il photographie la beauté moderne de l’architecture métallique de la Tour Eiffel, du chantier du Normandie ou du transbordeur de Marseille. Mais ces recherches esthétiques ne sont jamais gratuites et toujours au service du reportage.

La force des images de Roger Schall vient de l’alliance entre le dynamisme des cadrages, la grande qualité technique de ses clichés et la nostalgie romantique d’un monde qui va disparaître. Il regarde toujours le réel avec respect, bienveillance et tendresse. Roger Schall est un photographe de la réalité qui se tourne vers l’homme, sa photographie est un témoignage humaniste des années 30-40.
À la fin de la guerre, Roger Schall abandonne progressivement les reportages internationaux pour se consacrer aux commandes publicitaires et reportages industriels. Cette époque marque la fin d’une période de créativité intense qui a débuté dans les années 20. Il abandonne la photographie en 1967 et se consacre à la peinture et à la gestion de ses archives qui comprennent près de 100 000 images.

Construite avec son fils Jean-Frédéric Schall et avec le partenariat du laboratoire DUPON-PHIDAP, l'exposition présente une cinquantaine de tirages argentiques modernes dont la moitié d'inédits
.




Galerie Argentic

www.argentic.fr

instagram
@galerieargentic

06 08 90 51 33
argentic@argentic.fr

43 rue Daubenton – Paris 5e
vendredi-samedi 14h-20h / ou sur rdv

accès libre