Photo Days


Fondation Fiminco

→ y aller



15/10/2021 – 28/11/2021

The Crown Letter



The Crown Letter naît en avril 2020, au début de la crise du Covid, alors que la stupeur et l’abattement tétanisent les esprits. L’idée s’impose à l’artiste française Natacha Nisic qu’il faut d’urgence construire une réponse collective et internationale. Par temps de catastrophe, l’art ne peut s’absenter, par temps d’asphyxie, il doit respirer et diffuser son oxygène...
Sans moyens, sans soutien institutionnel, Natacha Nisic imagine un site internet et se tourne aussitôt vers des amies artistes de tout pays et de toute génération. Autour d’elle se constitue très vite un collectif sans chef d’orchestre ni ligne éditoriale, mu par une nécessité commune qu’il est à peine besoin d’expliciter.
Si le confinement s’abat sur tous, chacun sent déjà qu’il pénalise plus lourdement les femmes, y compris les artistes. Plus que jamais, elles veulent travailler et s’exposer dans tous les sens du terme, aux regards comme à la critique. Avec The Crown Letter, elles créent un espace pour exprimer et partager ce qui arrive à chacune et à tous. Elles inventent un « nous » aux contours ouverts. Au sein du collectif, les individualités ne s’effacent pas, elles s’épaulent. Au fil des mois, le dialogue s’approfondit, des oeuvres collectives naissent.
The Crown Letter se présente comme une exposition en ligne qui lance chaque semaine une salve d’oeuvres nouvelles, vidéos, photos, sculptures, poésies et proses. Elle est un manifeste polyphonique au diapason de la tempête devenu au fil des semaines le journal intime et collectif de l’épidémie de Mumbaï à Buenos Aires, de Glasgow, Londres, Bucarest, Moscou… à Paris.

The Crown Letter est une entreprise est modeste mais têtue. Elle a passé le cap de son premier anniversaire et continue. Elle continuera sans doute par-delà les circonstances qui l’ont fait naître avec, par ordre d’apparition sur les panneaux de l’exposition Katja Stuke, Natacha Nisic, Esther Shalev-Gerz, Catherine Radosa, Doriane Moley, Kate Blaker, Adriana Bustos, Michelle Deignan, Dettie Flynn, Luise Schröeder, Sandra Richard, Claire Chevrier, Anne Dubos, Claire-Jeanne Jézéquel, Ivana Vollaro, Catalina Swinburn, Jane Watt, Maricarmen Merino, Liza Dimbleby, SE Barnet, Ana Mendes, Emma Woffenden, Mutsumi Tsuda, Aylin Leclaire, Kyoko Kasuya, Ruth Macennan, Aurelia Mihai, Sarah Naqvi, Saviya Lopes, Maithili Bavkat, Anne Brunswic, Manuela Morgaine, Natalia Smolianskaia, Sudha Padjama Francis.




The Crown Letter / Fondation Fiminco