Photo Days


Centre culturel Suisse

→ y aller


12/9/2021 – 14/11/2021
11/9 17h-21h    vernissage

Denise BERTSCHI

Oasis of Peace.
Neutral Only On The Outside


Denise Bertschi (née en 1983) s’intéresse aux apparences fissurées, aux représentations décalées de la réalité, aux lacunes de l’historiographie. Son travail cherche à rendre visibles les liens entre la Suisse et la géopolitique mondiale. Ce faisant, elle retrace les implications coloniales suisses et les relations financières ambiguës, elle questionne les récits de l’imaginaire national comme celui de la neutralité. Avec les outils de l’historienne, de l’anthropologue ou de la journaliste d’investigation, elle crée des installations et des vidéos dans lesquelles s’entremêlent des documents d’archives et des images personnelles, les paroles de personnes rencontrées et son propre parcours de recherche.

L’exposition Oasis of Peace. Neutral Only On The Outside établit un lien insoupçonné entre la Suisse et deux régions géopolitiques majeures: le territoire démilitarisé entre Corée du Nord et du Sud d’une part, l’Afrique du Sud sous l’Apartheid d’autre part. Dans les deux cas, la Suisse a su agilement jouer la carte de la neutralité à des fins propres – une neutralité que l’historien Hans-Ulrich Jost qualifie d’“intéressée” et “dualiste”.




visite par Denise Bertschi et Doris Gassert

13/11 à 18h dans la limite des places disponibles

Production prolifique d’images fixes et en mouvement par des amateurs militaires, fonction du medium photographique, regard sur « l’autre », utilisation artistique de found footage et de matériel d’archives – autant de questions que Denise Bertschi et Doris Gassert (Research Curator au Fotomuseum Winterthur) aborderont au cours d’une visite commentée de l’exposition Oasis of Peace. Neutral Only On The Outside de Denise Bertschi.




spectacle · Photographies de A

12/11 et 13/11 à 20h    sur réservation


Co-production d’Ariane Moret et du Théâtre de Bilbao, Photographies de A met en scène Augustine, patiente du docteur Charcot célèbre pour ses crises d’hystérie. Objet de fascination, elle est exhibée à l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris en 1880, un appareil photo braqué sur elle, prêt à se déclencher au moindre battement de cils. La pièce a été écrite par Daniel Keene d’après Invention de l’hystérie : Charcot et l’iconographie de la Salpêtrière du philosophe et historien Georges Didi-Huberman.

« Je suis l’image de moi-même. L’image vivisectée. Je suis entre mon corps et la photographie de mon corps. Il n’y a pas d’image de moi. » Augustine dans Photographies de A (traduction Séverine Magois)






9/11/2021 – 14/11/2021
→ à l’Espace Commines

ECAL

Automated Photography


Automated Photography est un projet de recherche initié au sein du Master en Photographie de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne. Inscrit dans la continuité de Augmented Photography (2016/17), il vise à interroger la mutabilité de l’image photographique numérique, transformée tant dans sa matérialité physique que dans son expression virtuelle à travers l’automatisation des systèmes de capture, omniprésente dans la production visuelle contemporaine. Le projet vise à étudier de manière critique ce changement de paradigme dans le processus de création de la photographie, de la capture photographique au sens strict à l’appropriation, aux pratiques automatisées et computationnelles, qui répondent à une conception de l’espace de moins en moins construite sur l’équivalence entre l’œil humain et la machine.

Une exposition, un livre et un symposium seront présentés en marge de Paris Photo 2021 à l’Espace Commines. La vitrine de la librairie du CCS sera investie à cette occasion.





Centre culturel Suisse

13/11   visite de Oasis of Peace par l’artiste

9/11 - 14/11    Automated Photography
de l’ECAL à l’Espace Commines,
17 rue des Commines - Paris 3e