Photo Days



16/11/2021 — 30/11/2021
17/11 dès 18h vernissage en présence de l’artiste
20/11 14h-19h rencontres avec l’artiste

Andréa Olga MANTOVANI

Le Chant du Cygne



Dans la partie orientale de la Pologne, juste à la frontière avec la Biélorussie, se situe la forêt millénaire de Białowieża. Les 142 000 hectares de végétation constituent la plus ancienne forêt naturelle de plaine d'Europe. Depuis 2016, elle est le théâtre de l'un des plus importants conflits environnementaux en Europe. Le Ministère de l'Environnement polonais y mène une campagne de déforestation.
Depuis plusieurs mois, la photographe Andrea Olga Mantovani a exploré ce territoire en cherchant à saisir les enjeux du conflit qui s'y déroule. Dans son approche, la photographe alterne des images de paysage célébrant la force et la beauté d'une nature immuable et des photographies plus allégoriques. Elles nous renvoient à la complexité de cette crise, à la relation entre les concepts de nature et culture et elle évoque de manière métaphorique certains aspects de l'affrontement qui oppose un gouvernement tradtionaliste aux valeurs défendues par les militants écologistes.

Dans ce travail, Andrea Olga Mantovani a cherché à rendre compte de ses rencontres avec ces derniers, à porter par l'image, la voix des peuples de la forêt, celles des luttes et des imaginaires, révélant ce qu'elles ont de commun et d'actuel. Et depuis là, pouvoir saisir, autrement qu'en éternelles victimes, la guerre qui nous est faite.



Atelier/Galerie Taylor

www.atelier-galerie-taylor.fr @atelier_galerie_taylor

Nicolas · 06 61 31 24 48
Nathalie · 06 60 39 61 62

contact@galerie-taylor.fr

7 rue Taylor – Paris 10e
mardi-jeudi 14h-19h / vendredi-dimanche 11h-19h /  et sur rdv

accès libre
4/11 vernissage



Expositions passées

3/11/2021 — 15/11/2021
4/11 de 18h à 21h   vernissage et signature en présence de l’artiste 
6/11 de 11h à 19h   présentation et signature en présence de l’artiste

Didier BIZET

Grâce à Elle



Le lendemain du décès de sa maman, Didier Bizet s’impose le travail de lui rendre hommage pour ne pas l’enterrer à jamais. Les tirages argentiques et les diapositives Kodachrome® sont de la matière précieuse, sans doute la plus belle part de l’héritage. Ce sont eux qui nous rassurent dans notre perpétuelle quête d’identité. Avec le temps qui court plus vite qu’il ne passe, nos esprits sont obsédés à toujours se soucier du lendemain, mais que faisons-nous pour que le passé ne se perde pas dans nos vies bouillonnantes ?

C’est ainsi que le photographe commence un long travail en tentant de photographier son enterrement, ce jour de juin. Puis, il est allé fouiller dans les archives photographiques de sa famille en quête d’un passé qui lui est énigmatique. Empilements de boîtes remplies de diapositives soigneusement datées et classées, enveloppes jaunies de tirages de la France du temps du président Albert Lebrun. Alors, quelques souvenirs resurgissent puis disparaissent, ils se brouillent et finissent de bouleverser sa ressouvenance. Dans l’appartement quasi vide de sens et bientôt de meubles, il photographie tous les objets qui l’ont vu grandir avant qu’ils ne disparaissent eux aussi, à la manière d’un inventaire douloureux mais nécessaire.