Photo Days


1831 Art Gallery

→ y aller


3/11/2021 – 30/11/2021
3/11 dès 18h    vernissage en présence de l'artiste

Pavlo MAZAI

Vytoky



Pavlo Mazai est né, vit et travaille à Kyiv.
Dans sa vie, comme dans son univers, tout est fluide et tout change.

Autrefois il fût fonctionnaire des Douanes. Mais après 13 années d'un parcours « douanier » sans faute, Pavlo a choisi la voie de la création. Sa passion de la photographie est devenue sa vocation. Franchir les frontières, était dans sa nature. Ni les doutes ni l'incertitude ne l’ont arrêté…
Les murs, le bruit, le chaos de la métropole n’ont pas d'influence sur Pavlo. La recherche d'une vérité «dénudée» le conduit souvent dans les espaces sans filtre du monde moderne. La sincérité de ses photographies témoigne d'une absence de superflu. Ses clichés poétiques, sensibles, riches en symboles font naître les sentiments.

« Imaginez : vous êtes une graine de pavot dans un infini. Son appel est juste d’être, non d’influencer, juste de voir, non de changer, juste d’apprécier. Le dictat de la réalité n’est pas la loi ».

Sa soif d'élans, d’horizons, d’idées le tourmente sans cesse. C'est ainsi que sont nées ses séries récentes : « Visages » Asie 2016, « Visages » France 2016, « Visages » Ukraine 2017, « Vakas » 2017, « Métrique » 2018, « L’épître de Pavlo » 2019, « Le point de suspension » 2019, « Appel des sans paroles » 2020, « Le son du blé » 2021.

Dans la vie de Pavlo Mazai, chaque instant est une éternité.





Yang WANG / Justin DINGWALL / Pedro CORREA



A l’occasion de Photo Days, en parallèle de l’exposition « Vitoky » du photographe Ukrainien Pavlo Mazai,1831 Art Gallery présentera également les photographies de :

  • Yang Wang, artiste d’origine chinoise, ancien danseur étoile qui développe une quête esthétique des corps humains et de leur nudité.

  • Justin Dingwall, photographe basé à Johannesburg, questionne les notions traditionnelles de la beauté. En collaborant avec des modèles tels que Moostapha Saidi (atteint de vitiligo) il traite des problématiques culturelles sud-africaines et mondiales.

  • Pedro Correa, photographe d’origine espagnole qui saisit la solitude de scènes fugaces dans des paysages urbains. Par ses prises de vue sans retouche et sa volonté de capter « l’instant décisif », il s’inspire de son amour pour la peinture impressionniste dont on perçoit poétiquement l’influence dans ses images.





rencontre chez We Are_
8/11 à 18h   
sur réservation, nombre de places limité

Pavlo MAZAI


Yang WANG


1831 Art Gallery